Partagez
Aller en bas
avatar
Le Maitre du Jeu
Admin
Messages : 243
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 30
Localisation : Lisle-sur-Tarn
http://aventuresjdr.forumactif.com

L'oeil de Vordakai

le Lun 8 Oct - 14:12
Quelle sensation exaltante que de pouvoir voler ! Voir d'en haut, tel un dieu créateur, toutes ces misérables vies qui se tortillent et se torturent pour quelques richesses.
Vordakai tressailli un instant. Il semblait se concentrer sur ce qu'il voyait. Son corps, allongé sur une stalle de pierre rugueuse était bien là mais pas son regard et ça Kesten le savait. Ce n'est pas la première fois que la liche cyclopéenne utilisait cet artefact sortie du fond des ages, un petit globe qui lui permettant de voir à travers les yeux d'un âme qu'il possédait. A chaque fois c'était le même rituel : Vordakai s'arrachait son unique œil, hurlait de douleur et le remplaçait rapidement par cette petite orbe d'où l'on pouvait voir une flamme vaciller à l'intérieur. Il se couchait ensuite et paraissait être ailleurs quelques instants. Puis il recommençait le processus en sen inverse. Kesten savait que c'était pendant ces instants qu'il fallait agir. Privée de sa vue, la liche était vulnérable. Si seulement il n'était pas si solidement attaché par une chaine d'acier à ce pilier ! Combien de fois encore Vordakai serait dans cet état vulnérable ?

Cet à cet instant que le jeune noble ressenti une glaciale présence derrière lui. Se retournant avec difficulté il vit une silhouette fantomatique. Il la reconnue, c'était la vision ectoplasmique de Céphal Lorentus, le magicien de Varnhold.

"- Ne bouges pas mon garçon, fit la voix caverneuse.
- Mais vous n'êtes pas mort Céphal ? dit Kesten interloqué.
- Là n'est pas la question jeune nobliau, il faut agir pendant que la liche n'est pas vraiment là.
- Je sais bien mais il faudrait que j'ai au moins les mains libres et cette chaine me ..."

Le corps de Vordakai se souleva d'un coup, comme si il avait reçu un coup au torse il se leva et suffoqua un moment. Kesten le vit se soulever et récupérer son œil afin de le replacer dans son orbite.
La Liche reposa son artefact sur on promontoire, cella le couvercle du réceptacle puis se retourna vers l'humain toujours attaché. Kesten Garess, fils de la maison Garess vit dans l'unique œil du cyclope mort-vivant que son dernier instant sur cette terre était venu.

"- Il me faut un nouveau familier, j’espère que tu me seras plus utile que ce maudit corbeau !"

La main griffu de la liche saisie le crâne de l'homme et se dernier se vida de toute essence vitale. En quelque seconde, toute l'âme de Garess fut extirpée de son corps, virevolta un moment dans la pièce  et finie sa course sur une jarre au couvercle ouvert. L’enchantement terminé, Vordakai alla refermer la jarre.
Il se replaça devant le corps inerte de Kesten. Tendant de nouveau la main vers le crâne sans vie de l'humain, il y insuffla une nouvelle puissance vitale. Se relavant sans peine, Kesten leva la tête. Si rien en apparence n'avait changé, son regard lui était noir et une aura puissante de magie pervertie par la volonté de la liche était quasi palpable.

"- Pars jeune noble, prends avec toi six dévoreurs d'âmes et ramène moi le corps de ces aventuriers. Leur âme puissante me permettra d'accroitre ma puissance et ensuite j'irai festoyer sur les cadavres des cereditauriens !"

Des bras longs et pâles comme la mort sortent de six corps brumeux. Ils ondulent en silence dans les airs. Kesten, suivant les ordres de son nouveau maitre, sortie du repaire de la liche suivie par les six tueurs brumeux en direction de Restov.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum